Connaitre Sant Martí d'Empúries

Village médiéval de la région de l’Alt Empordà (Gérone), au cœur de la Costa Brava, Sant Martí d’Empúries appartient à la commune de L’Escala, aussi reconnu comme ancien noyau urbain.

Situé à 200 m. au nord du site archéologique d’Empúries, sur les vestiges des anciens « Paléopolis », premier centre des colonies des « Phocéens » (575 av. J.-C.) et donc héritier direct de la ville antique d’Emporion.
Recensé d’une population inscrite de 61 habitants (2009), actuellement y résident 15 personnes à l’année.

Empúries vient du latin Emporiæ, issu lui-même du grec Ἐμπόριον / Emporion, signifiant « marché », nom de la colonie donné par les Grecs compte tenu de son objectif initial de négociation et relations commerciales.
C’est au cours du Moyen Age qu’Empúries devient par l’invocation de son église, Sant Martí d’Empúries, vers 1766, lorsque L’Escala se convertit en capitale.

Un petit résumé historique : Vers 600 Av. J-C, un groupe de Grecs provenant de Phocée, établissent la première colonie d’Empuries sur une île proche de la côte, de dimensions modestes et facile à défendre, dominant une anse aménageable en port. Cette colonie se dénomme alors comme Paléopolis (ancienne citée).

ruines-empuries-costa-brava-villas-coll-sant-marti-empuries    ruines-empuries-costa-brava-villas-coll-sant-marti-empuries

Perdant de son importance au fil des années, bien qu’elle ne fût jamais abandonnée, c’est à partir du IIIe siècle suite au déclin de l’Empire Romain, qu’elle retrouve sa place comme noyau urbain.
Des circonstances nous amènent à dire que Sant Martí d’Empúries aurait été un siège épiscopal entre l’an 516 et 693, bien qu’il ne reste aucun édifice de l’époque.
En 715, les musulmans conquissent toute la région, que Charlemagne récupère en 785.

Suite à la réorganisation des territoires hispaniques réalisée en 812, il est proclamé le premier Comte médiéval d’Empúries, Ermengol où Sant Martí fut par conséquent, la tête du comté jusqu’en 1064, date à laquelle il est décidé de transférer la capitale à Castelló d’Empúries.

Bien que la population soit restée relativement stable depuis cette époque, les murailles actuelles sont le fruit de réformes antérieures, tout comme l’église qui date de 1507.

Plus récemment, la transformation la plus importante s’est faite dans les années 90 durant la rénovation du village, destinée à améliorer la promenade piétonne, la zone des plages et le quartier antique, pour permettre le déroulement des Jeux Olympiques de Barcelona en 1992.
De nos jours, le village se caractérise par cinq rues et deux places principales dont la Place Major, centre névralgique du village, dominée par l’église de Sant Martí, où se réunissent les gens sur les terrasses des restaurants pour déguster un large choix gastronomiqu

Plus d'information et connaitre le programme des activités organisées aux Ruines d'Empúries, consultez ce lien: MAC EMPURIES

Chargement…
Oups !
Vous utilisez un navigateur Web que nous ne supportons pas entièrement. Veuillez l'actualiser pour une meilleure expérience.
Notre site fonctionne mieux avec Google Chrome.
Comment mettre à niveau le navigateur